vendredi 20 novembre 2009

La Manufacture des Gobelins

La Manufacture des Gobelins

Le lieu dit des Gobelins à Paris avait été occupé vers 1443 par un dénommé Jehan Gobelin, originaire de Champagne près de Reims.
Sur les bords de la Bièvre, il fonde au milieu du XVe siècle un atelier de teinture célèbre pour ses rouges.
L'intéressé et ses descendants parviennent à une telle notoriété que les Gobelins désignent, au XVIe siècle, tout un quartier situé autour du bourg Saint-Marcel.

Dès 1601, sous l'impulsion de Barthélemy de Laffemas, contrôleur général du Commerce de Henri IV, deux lissiers venus des Flandres, Jean de la Planche et Marc de Comans, s'installent à cet emplacement.

En 1662, l'entreprise devient officiellement la Manufacture Royale des Gobelins, grâce à Colbert qui réussit à convaincre Louis XIV de l’intérêt d’une telle manufacture :
Limiter les importations de tapisseries des Flandres, celles de Bruxelles en particulier.
Charles Le Brun, premier peintre du roi en 1664, est chargé de la diriger.

En novembre 1667, un édit royal fixe les grands principes d'organisation de cet établissement qui dès lors ne s'occupe plus uniquement de tapisserie : ébénisterie, fonderie et orfèvrerie comptent parmi les disciplines représentées.
Colbert y regroupe les autres ateliers de lissiers dépendant de la couronne (Louvre) et celui créé à Maincy par Fouquet. .
La Manufacture des Gobelins s'intègre alors dans l'ensemble de la Manufacture royale des meubles de la Couronne.

Les Gobelins ont survécu depuis à de nombreuses secousses souvent liées à l'Histoire :
Avatars financiers, changements de direction et des régimes politiques, incendie des bâtiments, etc.
Depuis 1937, Les Gobelins dépendent de l'administration du Mobilier National, héritier du fonds des anciens garde-meubles royaux et impériaux.
La manufacture continuent de fournir l’Etat avec des créations d’artistes contemporains.

Récemment, le Mobilier National a réouvert une galerie d’exposition ou elle présente par roulement son fonds ancien de tapisserie ou les œuvres récentes tombés des métiers.

L'Administration de la manufacture du XVIIe au XVIIIe siècle :

Sous l'ancien régime, de la fondation de la manufacture, en 1662, à la révolution française, les Gobelins restèrent soumis à l'administration des Surintendants et directeurs des bâtiments du roi.

Ce furent successivement :
De 1662 à 1683, Jean-Baptiste Colbert
De 1683 à 1691, François-Michel Le Tellier, marquis de Louvois
De 1691 à 1699, Edouard Colbert, marquis de Villacerf de Payens (Colbert de Villacerf)
De 1699 à 1708, Jules Hardouin Mansart
De 1708 à 1736, Louis de Pardaillan de Gondrin, duc D'Antin
De 1735 à 1745, Philibert Orry
De 1745 à 1751, Charles François Le Normant de Tournehem
De 1751 à 1773, Abel Françpos Poisson, marquis de Marigny
De 1773 à 1774, Joseph Marie, Abbé Terray
De 1774 à 1793, Claude de la Billarderie, comte d'Angiviller

La charge des surintendants ou directeurs et ordonnateurs des bâtiments du roi disparut en 1793 lorsque le comte d'Angiviller émigra.

Les Directeur et administrateurs de la manufacture :

De 1662 à 1690, Charles Le Brun
De 1690 à 1695, Pierre Mignard
De 1699 à 1735, Robert de Cotte
De 1735 à 1747, Jules Robert de Cotte
De 1747 à 1755, Garnier de l'Isle
De 1755 à 1781, Jacques Germain Soufflot
De 1781 à 1789, Jean Baptiste Marie Pierre
De 1789 à 1792, Charles A. Guillaumot
De 1792 à 1793, Jean Audran

Les Directeurs artistiques :

De 1699 à 1735, Robert de Cotte
De 1731 à 1735, Jean Baptiste Oudry
De 1753 à 1770, François Boucher
De 1771 à 1775, Noël Hallé

Les Chefs d'ateliers de la manufacture des Gobelins :

Jean Jans, 1662-1731
De la Croix, 1663-1714
Jean Le Féline, père, 1663-1699
JB Mozin, 1663-1693
J de la Fraye, 1693-1730
Jean Sauet, 1693-1724
Le Fevre, fils, 1699-1749
EC Le Blond, 1701-1752
LO De La Tour, 1703-1734
M Monmerqué, 1730-1749
M et J Audran, 1733-1792
PF Cozette, 1736-1801
J Neilson, 1749-1788
MH Cozette, 1788-1792

La Liste des tentures tissées aux Gobelins sous l'ancien régime (1662-1794) :

De 1662 à 1699 :
PORTIERES DES RENOMMEES, d'après Charles Le Brun
PORTIERE DE MARS, d'après Charles Le Brun
PORTIERE DU CHAR DE TRIOMPHE, d'après Charles Le Brun
PORTIERE DE LA LICORNE, d'après Charles Le brun
SOUBASSEMENTS, d'après Charles Le Brun
VERDURE DES GOBELINS, d'après Charles Le Bun
L'HISTOIRE DE CONSTANTIN, d'après Charles Le Brun
L'HISTOIRE DE MELEAGRE (6 pièces, 2 entrefenêtres), d'après Charles Le Brun
L'HISTOIRE DE MOÏSE (8 pièces), d'après Nicolas Poussin
LES MUSES(10 pièces), d'après Charles Le brun
FESTONS ET RINCEAUX, d'après Charles Le brun
LES ACTES DES APOTRES, d'après Raphaël
LES ELEMENTS (4 pièces) , d'après Charles Le Brun
LES SAISONS (4 pièces), d'après Charles Le Brun
LES ENFANTS JARDINIERS (6 pièces), d'après Charles Le Brun
L'HISTOIRE DU ROI (14 pièces), d'après Charles Le brun
LES MOIS OU LES MAISONS ROYALES (12 pièces, 8 entrefenêtres), d'après Charles Le Brun
L'HISTOIRE D'ALEXANDRE (11 pièces), d'après Charles le Brun
L'HISTOIRE DE MOÏSE (2 pièces), d'après Charles Le Brun
LES CHAMBRES DU VATICAN (10 pièces), d'après Raphaël
LES TRIOMPHES DES DIEUX (8 pièces), d'après Noël Coypel
LES SUJETS DE LA FABLE (8 pièces), d'après Jules Romain
LES SUJETS DE LA FABLE (8 pièces), d'après Raphaël
LES FRUITS DE LA GUERRE OU FRUCTUS BELLI (10 pièces) d'après Jules Romain
L'HISTOIRE DE SCIPION (10 pièces), d'après Jules Romain
LES CHASSES DE L'EMPEREUR MAXIMILIEN (12 pièces) d'après Bernard Van Orlay
LES MOIS ARABESQUES (12 pièces), d'après Raphaël
LES MOIS LUCAS (12 pièces), d'après Lucas de Leyde
LES INDES (8 pièces), d'après Albert Eckout et Franz Post
LA GALERIE DE SAINT-CLOUD (6 pièces), d'après Pierre Mignard

De 1699 à 1736 :
LES PORTIERES DES DIEUX (8 pièces, les éléments et les saisons), d'après Claude III Audran
ENTREFENETRES DES TERMES, d'après Le Brun
LES DOUZE MOIS GROTESQUES PAR BANDES, d'après Claude III Audran
L'ANCIEN TESTAMENT (8 pièces), d'après Charles Antoine Coypel
LE NOUVEAU TESTAMENT, d'après Jean Jouvenet et Restout
LA TENTURE DES METAMORPHOSES (15 pièces), d'après différents peintres du roi
LA TENTURE DES CHANCELLERIES, d'après Claude III Audran
L'HISTOIRE DE DON QUICHOTTE, (28 pièces), d'après Charles Antoine Coypel
DAPHNIS ET CHLOE (4 pièces), d'après les peintures du régent, Philippe d'Orléans et Coypel
L'ILLIADE (5 pièces) , d'après Charles Antoine Coypel
NOUVELLE PORTIERE DE DIANE, d'après Pierre Josse Perrot
NOUVELLE PORTIERE AUX ARMES DE FRANCE, d'après Pierre Josse Perrot
L'AMBASSADE TURQUE (2 pièces), d'après Charles Parrocel
LES FRAGMENTS D'OPERA, d'après Charles Antoine Coypel
LES CHASSES DE LOUIS XV (8 pièces), d'après Jean Baptiste Oudry

De 1736 à 1794 :
L'HISTOIRE D'ESTHER (7 pièces), d'après Jean François de Troy
LES NOUVELLES INDES (8 pièces), d'après François Desportes
DAPHNIS ET CHLOE, d'après Etienne Jaurat
TENTURES DES ARTS (2 pièces), d'après Jean Restout
L'HISTOIRE DE MARC ANTOINE (3 pièces), d'après Charles Natoire
L'HISTOIRE DE JASON (7 pièces), d'après Jean François de Troy
L'HISTOIRE DE THESEE (1 pièces), d'après Carle Van Loo
SCENES D'OPERA, DE TRAGEDIE ET DE COMEDIE, d'après Charles Antoine Coypel
LES FETES DE VILLAGES, d'après Etienne Jaurat
LE LEVER ET LE COUCHER DU SOLEIL, d'après François Boucher
LES AMOURS DE DIEUX, (21 pièces) d'après différents peintres du roi
LES TENTURES de François Boucher
NOUVELLE TENTURE DES ELEMENTS, d'après Maurice Jacques
PORTRAITS DU ROI ET DE LA FAMILLE ROYALE, d'après différents peintres
LE COSTUME TURC (4 pièces), d'après Amédée Van Loo
L'HISTOIRE D'HENRI IV (5 pièces), d'après FA Vincent
LES SAISONS (5 pièces), d'après A Callet
L'HISTOIRE DE FRANCE (9 pièces), d'après différents peintres du roi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire