samedi 1 février 2020

Vincent (?) Chobert, orfèvre, joaillier

Le sieur Chobert,
Joaillier du roi et de la Couronne
Actif dans la 1ère moitié du XVIIIème siècle

Cet artisan qualifié de « Joaillier du roi et de la Couronne » ne semble connu que par une œuvre conservée à Versailles datée vers 1720-1730.

La famille Chobert est représentée à Paris à 18e siècle par deux maitres marchands-orfèvre-joaillier.
Le premier prénommé Vincent pourrait correspondante à notre homme.
Il est connu par une adresse Rue Mauconseil entre 1744 et 1768. Il aurait cessé son activité après cette date et avant 1788.
Il fut marié avec Jeanne Carre et aurait eu deux fils.
L’un, prénommé Vincent, fut mis en apprentissage en 1745, à l’âge 14 ans, auprès de Jean Joachim Fruteau, conseiller du roi, contrôleur des rentes de l'Hôtel de Ville. S'agit-il du même qui eut en 1771 une retenue de chef de fruiterie de la Maison du roi ?
Son second fils (?), Pierre Chobert, fut reçu maitre orfèvre en 1774, et marié à Marguerite Claude Michelin dont il fut séparé en 1781, habitant alors Rue Hurepoix. Il aurait cessé son activité avant 1787 ou il est qualifié d'ancien marchand-orfèvre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire