samedi 27 juin 2020

Alexandre Le Faucheur, Valet de chambre - horloger ordinaire du roi

Alexandre Le Faucheur (mort après 1778)

Valet de chambre - horloger ordinaire du roi - 1745-1772

M. de Noisy - Rechercher - Page 4 175910_881080296_da529757824790c1943cb73617f8a7f7
Cartel et sa console d'applique en bois à décor en vernis
Cadran et mouvement signés Le Faucheur, horloger du roi à Paris.
Caisse estampillée F. GOYER et poinçon de la Jurande des Menuisiers Ebénistes
Epoque Louis XV, vers 1760

Né à Evreux, Alexandre Le Faucheur s’installe à Paris ou il est reçu maître horloger le 25 octobre 1729.
Il eut sa propre boutique parisienne. En 1730, il est établi rue de la Lanterne, en 1737, il travaille rue de la Verrerie à l'enseigne Au Roi de France ou il eut comme apprenti Jean Gilles Bremont, en 1739 il est sur le pont-au-Change puis à partir d'au moins 1762 au quai de l'Horloge du Palais à l’enseigne Au Méridien.
En 1731, il est l’auteur de la nouvelle grosse horloge de la ville de Sens et avant 1735 de celle du collège de Beauvais à Paris toutes deux citées dans le Mercure de France.
Ses talents lui valurent d’être reconnu de l’aristocratie puis à la cour de France.
En mars 1745, Il est nommé Valet de Chambre-Horloger Ordinaire du Roi au quartier d’avril (second trimestre de l’année) ou il émargeait pour 200 livres.
En 1749, il devient Gouverneur du Grand Horloge du Palais de la Cité à Paris en remplacement de Jean V Martinot, charge assortie d’un logement de fonction.
Il utilisa des boîtiers de l’ébéniste Goyer, et des bronziers Saint-Germain, Duhamel ou les Caffieri.
Outre la cour au travers de Menus-Plaisirs, il compta parmi sa clientèle Mademoiselle de Sens, Messieurs de Flainville, de Farcy, Lalive de Prunoy et Sollier.
On peut lui attribuer surement les modèle Louis XV-rocaille qui porte les marques Le Faucheur A Paris et Le Faucher Horloger du Roy.
Il fut marié à Marie Etiennette Thillement (morte en 1750) dont il aura un fils, horloger et successeur, Jean-Ignace (1734-1808), travaillant à ces cotés à partir de 1762 et à qui cède toutes ses activités et charges en 1772.
C’est donc probablement à lui qu’en 1777 et 1778, Louis XVI accordait une pension de 300 livres sur sa cassette privée.

M. de Noisy - Rechercher - Page 4 Ivr24_19873700639xa_p
Cartel et sa console d'applique en bois à décor en vernis
Signature sur le cadran : LEFAUCHEUR HORLOGER DU ROY
Maison consulaire ; chambre de commerce, Tours
Inventaire général

Aucun commentaire:

Publier un commentaire